09/06/2008

06/06/2008 - Caméo 2 (Namur, BE)

 

ticketoblog011

 

Que dire? Ce film a été récompensé à Cannes il y a peu... Et euh, oui c'est du belge.

Plus sérieusement, j'ai sillonné le net où se trouvent beaucoup de critiques élogieuses pour ce "road movie"... Je ne comprends pas très bien ce que ce film a de si "génial" et pourquoi certains disent que c'est du "grand art". Je ne considère pas que c'est nul à chier mais, il faut l'avouer, nous nous attendions à un peu mieux (sommes-nous trop exigeants?).

C'était un soupçon trop plat, un peu trop vide, dépouillé (c'est peut-être en fait ce qui fait le charme de ce film?). Quelques passages drôles, un bon fond, bien tourné (?), mais goût de trop peu. 1h20 avec des moments beaucoup trop longs où l'on voit des arbres et des champs et où il ne se passe donc rien.

On ne peut pas dire que je suis déçue, juste une pointe de perplexité. Ca manquait légèrement de piment; d'un petit truc qui fait que j'accroche...

Résumé :

Yvan (Bouli Lanners) est un dealeur de vieilles tutures qui, un soir en rentrant chez lui, s'aperçoit qu'un cambrioleur a pénétré dans sa maison... Ce cambrioleur c'est Elie, un jeune junkie. Elie est caché sous le lit d'Yvan, il ne veut pas en sortir... Yvan s'attache pour ce jeune toxico et décide de le ramener chez lui, près de la frontière française. Et nous voilà donc embarqués sur les belles routes de Wallifornie (comme dirait notre ami Teddy) pendant une bonne heure (j'vous rassure, il se passe quand même des trucs à la fois touchants et drôles)...

Eldorado, un film de et avec Bouli Lanners (et avec d'autres aussi dont une apparition de Stefan Liberski).