09/06/2008

06/06/2008 - Caméo 2 (Namur, BE)

 

ticketoblog011

 

Que dire? Ce film a été récompensé à Cannes il y a peu... Et euh, oui c'est du belge.

Plus sérieusement, j'ai sillonné le net où se trouvent beaucoup de critiques élogieuses pour ce "road movie"... Je ne comprends pas très bien ce que ce film a de si "génial" et pourquoi certains disent que c'est du "grand art". Je ne considère pas que c'est nul à chier mais, il faut l'avouer, nous nous attendions à un peu mieux (sommes-nous trop exigeants?).

C'était un soupçon trop plat, un peu trop vide, dépouillé (c'est peut-être en fait ce qui fait le charme de ce film?). Quelques passages drôles, un bon fond, bien tourné (?), mais goût de trop peu. 1h20 avec des moments beaucoup trop longs où l'on voit des arbres et des champs et où il ne se passe donc rien.

On ne peut pas dire que je suis déçue, juste une pointe de perplexité. Ca manquait légèrement de piment; d'un petit truc qui fait que j'accroche...

Résumé :

Yvan (Bouli Lanners) est un dealeur de vieilles tutures qui, un soir en rentrant chez lui, s'aperçoit qu'un cambrioleur a pénétré dans sa maison... Ce cambrioleur c'est Elie, un jeune junkie. Elie est caché sous le lit d'Yvan, il ne veut pas en sortir... Yvan s'attache pour ce jeune toxico et décide de le ramener chez lui, près de la frontière française. Et nous voilà donc embarqués sur les belles routes de Wallifornie (comme dirait notre ami Teddy) pendant une bonne heure (j'vous rassure, il se passe quand même des trucs à la fois touchants et drôles)...

Eldorado, un film de et avec Bouli Lanners (et avec d'autres aussi dont une apparition de Stefan Liberski).

Commentaires

Wallllliforniiiiiie for ever ... Walifornie for ever ... (à défaut de californie)

oui, pourtant ... "on" en dit que du bien (ou presque) de ce "road movie" ...

mais tu a sufisament semmé le doute pour que j'hésite avant d'aller le voir ...
mais juste après "Las Vegas 21" !!!

Écrit par : teddy qui dit ... | 10/06/2008

J'ai vu aussi Las Vegas 21... Tout à fait autre chose que le Boulimovie évidemment. Mais je dois dire que ça m'a fait presque le même effet, non j'exagère un peu. C'est regardable même un jour où il fait presque beau dehors. Mais rien d'exceptionnel non plus. Mais c'est p'tèt un avis de gonzesse car mon homme a apprécié plus que moi (jeu de cartes, Las Vegas, gonzesses... Il en faut peu pour rendre un mec heureux, hein?)
Je suis trop difficile je crois...
J'te casse tous tes coups, hein, hein, hein :-p
Bisous de Wallifornie à Wallifornie (profonde)

Écrit par : lena | 11/06/2008

P.S Bouli: "on" en dit que du bien, en effet. Mais sincèrement faut vraiment qu'on m'explique ce qu'il y a de SI merveilleux dans ce film.
Ok, c'est passable, il y a de l'humour de temps en temps et c'est touchant... Mais de là à le rendre exceptionnel, je comprends pas. Ou alors, c'est p'tèt moi qui ne comprend rien au 7ème art.

Écrit par : lena | 11/06/2008

Bizarre que aucun des intervenants ici n'a aimé ce film, ou n'a envie d'aller voir ce film!?!?

Bien sûr, ce n'est QUE du belge, alors cela touche moins...cependant, cela ressemble plus à du vécu, que la plupart des grosses productions actuelles, où seuls priment les effets spéciaux incongrus, et irréalisables dans la vie de tous les jours. Pour réaliser son film, Bouli Lanners s'est largement inspiré de faits réels dont il a été la victime, cela rend Eldorado attachant. Il mélange l'infiniment triste avec des situations infiniment stupides pour que ça devienne drôle...et visiblement les bloggeurs d'ici n'ont pas eu envie d'en sourir...Faut quand même un fois sortir du style DeFunès non??Enfin, comme on le dit " tous les goûts sont dans la nature" et heureusement que les avis divergent, cela donne l'occasion d'en discuter...Le style road-movie, puisque c'est de cela qu'il s'agit ici, est toujours un sujet délicat à aborder, sans qu'il n'y ai des longueurs. C'est sans doute cela qui vous a ennuyé? Cependant, Eldorado m'a permis de découvrir certaines régions de Belgique que je connaissais pas...loin d'une image triste et grise. Une Belgique colorée, lumineuse, tournée en scope dans des paysages wallons reculés.
Comme je le dis dans ma chronique, même la pluie est magnifiée par le travail de Jean-Paul De Zaeytijd le chef-opérateur...Soit, je ne suis pas venue ici pour vous faire changer d'avis, mais juste pour donner le mien.

Écrit par : MichCiné | 14/06/2008

Cher MichCiné,

première chose, t'as rien compris. Ou alors, je m'exprime mal (ce qui est possible aussi).

Deuxième chose, "les bloggueurs d'ici" je ne vois pas de quoi tu parles. C'est moi qui ai rédigé ce poste (c'est écrit en bas à droite du billet, juste à côté de la date), pas les autres.

Troisième chose, ce n'est pas que je n'ai pas aimé ce film, je le trouve touchant et j'ai bien rigolé à certains moments. Je savais très bien à quoi je m'engageais en allant le voir... J'adore les films qui sortent un peu de l'ordinaire, les films à budget limité, qui ne sont pas des énormes production avec 36 000 effets spéciaux. J'aime bien voir les films belges, je trouve qu'on doit exploité notre potentiel. Mais, en essayant de rester objective, je voulais juste faire remarquer que certaines critiques étaient peut-être trop dithyrambiques (je savais qu'un jour je pourrais recaser ce mot.... Yessssss. Je m'égare, ne fais pas attention cher MichCiné) vis à vis de ce roadmovie.

Sur ce, bonne continuation...

Écrit par : lena | 14/06/2008

oui, c'est c'là ... "les bloggueurs d'ici" ... oui, c'est c'là ...

comme quoi,
vive le partage d'idée, les paroles en l'air et les idées pré-établies ...
(moi qui par le passé, aurais pris la défense du ciné belge, face à MichCinéBazaard et ses idées bizzzzares envers les "bloggueurs d'ici" j'en ai perdu toute envie ...)

Écrit par : teddy qui dit ... | 15/06/2008

Les commentaires sont fermés.