14/02/2008

08/02/2008 - A l'Opposé du Contraire

decoration decoration

Cela faisait longtemps que je cherchais un nouveau resto libanais "dans le coin"; le coin étant une zone d'une centaine de mètres entourant l'endroit où j'habite. Dans le temps, il y en avait un très bon dans mon quartier mais j'ai déménagé. De toute façon il venait de fermer. Enfin cela n'a plus d'importance.

Le parvis Saint-Boniface offre une variété de restos, mais le libanais manque à l'appel; pour en trouver il faut remonter vers la chaussée d'Ixelles jusqu'A l'Opposé du Contraire, spécialisé en "mezzes libanais-turcs".

Le plaisir d'A l'Opposé du Contraire est qu'on y mange (vraiment très) bien pour pas cher dans un cadre original, entouré par des serveuses et -veurs jolis à regarder, dans une ambiance lounge. Trendy juste ce qu'il faut sans basculer dans le branchouille. La salle du fond est idéale pour les groupes restraints ou les couples en quête de calme.

Je me dis que c'est là que j'aurais préféré faire mon précédent repas en amoureux au lieu d'aller nous perdre dans l'überhype de chez Oki.

A l'opposé du Contraire
.

DSCN7404

note: leur machine à ticket n'a pas la bonne date ou nous sommes tombés dans un faux pli de l'espace-temps.

22:52 Écrit par Monsieur Tout-le-Monde dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Ca me donne très envie...Il y a longtemps que je n'ai plus mangé libanais et j'en garde un excellent souvenir.
Les sept euros rajoutés...c'est pour le vin, je suppose?...:-)...Peux pas croire que vous vous soyez contentés de 50 cl d'eau...quand même :-)

Écrit par : Sioran | 15/02/2008

Effectivement, la serveuse s'est trompée et nous a compté un ebouteille d'eau au lieu d'une demie de vin (qui était d'ailleurs fort bon)

Écrit par : Armalite | 15/02/2008

Les commentaires sont fermés.